Les bienfaits des eaux minérales

Si elle est bonne pour la santé, il ne faut pas pour autant boire que de l’eau minérale. L’important est d’avoir de la diversité dans l’eau que l’on consomme.

Les bienfaits de l’eau minérale sur le corps son nombreux. Mais avant toute chose, qu’est-ce que l’eau minérale ? “C’est très réglementé, explique le docteur Gérald Kierzek sur Europe 1. Il y a une dénomination pour les eaux de source et les eaux minérales. Elles viennent toutes les deux de nappes d’eau souterraines profondes, non polluées, donc propres à la consommation.” Mais les eaux minérales ont “des propriétés particulières” : “Elles ont une teneur en minéraux, en oligo-éléments, qui est stable. Ce sont même des vertus quasiment thérapeutiques. Autrefois, ces eaux étaient vendues en pharmacie car elles contiennent du sulfate, du magnésium.”

Ne pas boire que de l’eau minérale. Plus clairement, “les eaux minérales sont bonnes pour la santé”, complète le médecin. Mais, si boire de l’eau est une bonne idée, ne boire que de l’eau minérale n’en est “pas forcément” une. La richesse des eaux minérales peut avoir des bienfaits “si on a des carences” mais se limiter à ça “ne convient pas à tout le monde”.

Quand éviter l’eau minérale ? Alors, comment savoir s’il vaut mieux consommer de l’eau minérale ou non ? “Par exemple, si vous êtes très tendu et que votre docteur vous dit qu’il vous faut un régime sans sel, attention aux eaux riches en sodium”, prévient le docteur Kierzek, qui conseille alors de favoriser des eaux “pauvres en sodium”. Autre exemple, “si vous avez eu des calculs rénaux” : “Toutes les eaux riches en calcium favorisent ces calculs rénaux, ces coliques néphrétiques.”

“Ce qui est important, c’est la variété.” Le docteur Kierzek insiste sur un point. “Comme pour l’alimentation, ce qui est important, c’est la variété”, explique-t-il avant de compléter : “Il y a l’eau qui vient des aliments et puis il y a la boisson. Il faut faire un mélange de l’eau du robinet, de l’eau de source, qui est aussi assez proche de l’eau du robinet. Et dans les eaux minérales, il va falloir alterner les marques.” “En revanche, si vous avez une pathologie ou une carence, il va falloir regarder l’étiquette” pour choisir en fonction de vos besoins.

Advertisements

HYDROTHERAPIE EN TUNISIE

Résultat de recherche d'images pour

L’hydrothérapie est l’emploi thérapeutique de l’eau sous toutes ses formes et de toutes les manières. Elle est connue depuis des millénaires par les égyptiens, les grecs et les romains.

L’eau peut être utilisée sous forme de glace, de liquide ou de vapeur. Le père de l’hydrothérapie moderne est l’abbé Kneipp  ( 1821-1897). Il a développé plus de 120 utilisations différentes de l’eau dans le but de maintenir ou d’améliorer la santé. Il y a deux grandes catégories d’hydrothérapie.

Il y a les applications externes

  • les bains (complet, demi-bain, bain de siège, de pieds, de bras, de mains) dans des eaux thermales, en eau de mer, en piscine, dans la baignoire, en saunas, etc
  • les enveloppements chauds ou froids ( tête, cou, jambes, pieds, etc.)
  • les compresses, chaudes ou froides ou par alternance
  • les affusions, on fait couler l’eau doucement à l’aide d’un boyau
  • les frictions avec un gant de crin ou de beauté
  • les douches par l’intermédiaire d’un jet

Il y a les applications internes

  • l’inhalation de vapeur ou d’eau
  • l’irrigation du côlon
  • le gargarisme
  • le lavement
  • l’eau pris comme boisson

Il ne faut pas penser que l’hydrothérapie est une panacée, elle s’insère dans un processus beaucoup plus complexe et exigeant. Elle doit être accompagnée d’une remise en question de l’alimentation et du mode de vie.