المنظمة العالمية للمياه المعدنية تختار تونس لتنظيم مسابقة عالمية لأفضل تصميم معماري للمحطات الاستشفائية

أفاد المدير العام لديوان المياه المعدنية، رزيق الوسلاتي، أن المنظمة العالمية للمياه المعدنية وعلم المناخ اختارت تونس، خلال الجلسة العامة السنوية لهذه المنظمة العالمية التي انتظمت بأرمينيا من 2 إلى 8 أكتوبر الجاري، لتنظيم مسابقة عالمية لأفضل تصميم معماري في مجال إنجاز المحطات الاستشفائية والمعالجة بمياه البحر.

وأكد الوسلاتي، اليوم السبت، في تصريح لـ(وات) أن هذه المسابقة الدولية ستنظمها تونس أواخر 2017 ، وستكون تحت إشراف لجنة تحكيم دولية، ويمكن للمهندسين المعماريين بكافة أنحاء العالم المشاركة فيها، وتتضمن جائزتين الاولى ستخصص للمهندسين المعماريين في العالم، والثانية للمهندسين المعماريين التونسيين، ومن المنتظر أن يتم الإعلان عن نتيجة المسابقة خلال النصف الأول من سنة 2018

ويشار إلى أن المنظمة العالمية للمياه المعدنية وعلم المناخ أسندت خلال أشغال الجلسة العامة السنوية، “شهادة امتياز” للديوان الوطني للمياه المعدنية اعترافا بالمهارات التونسية وبخبراتها في مجال تنمية قطاع الاستشفاء بالمياه، وآخرها اعتماد المنظمة الدولية للتقييس المواصفة التونسية الخاصة بنشاط الاستشفاء بمياه البحر (ايزو 17680) كمواصفة دولية، وهي الاولى من نوعها التي يتم اعتمادها من قبل المنظمة الدولية للتقييس في العالم العربي والافريقي. ويذكر أن تونس تضطلع بخطة نائب رئيس في المنظمة العالمية للمياه المعدنية وعلم المناخ في شخص المدير العام للديوان الوطني للمياه المعدنية

 

         
 
Advertisements

Hammam Biadha : Un patrimoine prometteur pour le thermalisme en Tunisie

A 30 km du Nord Ouest du Krib (gouvernorat de Siliana), Hammam Biadha représente un patrimoine prometteur pour le thermalisme en Tunisie grâce à sa situation géographique, ses spécificités environnementales et les propriétés et vertus de cette eau thermale qui puise sa source dans un puits-grotte profond d’une vingtaine de mètres et large de 5 mètres.

n-C-large570

 

Selon les résultats de l’étude réalisée par l’Office national du thermalisme, la salinité de l’eau chaude de Hammam Biadha qui jaillit naturellement atteindrait trois fois celle de l’eau de mer.

Avec un débit de 10 litres par seconde, ce site a été classé comme source d’eau chaude pouvant être exploitée pour les cures thermales répondant à différentes thérapies.

Dans le souci de valoriser les thermes romains de Hammam Biadha, l’Office national du thermalisme a entrepris des travaux d’aménagement aux alentours de la source naturelle grâce à un investissement de l’ordre de 200 mille dinars. La superficie devra s’étendre ultérieurement à 60 hectares. Une étude de faisabilité technique a été également réalisée visant à prospecter les perspectives de développement du site. Elle a été mise à la disposition des promoteurs intéressés par la création d’une station thermale.

En déplacement le week-end dernier dans la région en compagnie d’experts, le directeur général de l’Office national du thermalisme, Rzig Oueslati a annoncé un projet global mis à la disposition des investisseurs pour la valorisation de Hammam Biadha dont l’exploitation reste rudimentaire et qui est prisé par des curistes de Tunisie et des pays maghrébins.

Le directeur général a déclaré au correspondant de l’agence TAP à Siliana, que les investissements nécessaires à la réalisation des composantes de ce projet sont estimés à 40 millions de dinars. Le projet consiste en la création d’une station thermale, des résidences pour hébergement individuel et collectif, des espaces de loisirs et des sports, et des zones vertes.

L’étude du projet adopté par le conseil régional du gouvernorat de Siliana prévoit l’amélioration du site environnant devant bénéficier à 1500 habitants dans la région et l’accueil de 145 mille curistes par an.

http://www.huffpostmaghreb.com/2017/04/23/tunisie-thermalisme-patri_n_16190374.html

 

Hammam Biadha : Un patrimoine prometteur pour le thermalisme en Tunisie

A 30 km du Nord Ouest du Krib (gouvernorat de Siliana), Hammam Biadha représente un patrimoine prometteur pour le thermalisme en Tunisie grâce à sa situation géographique, ses spécificités environnementales et les propriétés et vertus de cette eau thermale qui puise sa source dans un puits-grotte profond d’une vingtaine de mètres et large de 5 mètres.

Selon les résultats de l’étude réalisée par l’Office national du thermalisme, la salinité de l’eau chaude de Hammam Biadha qui jaillit naturellement atteindrait trois fois celle de l’eau de mer.

Avec un débit de 10 litres par seconde, ce site a été classé comme source d’eau chaude pouvant être exploitée pour les cures thermales répondant à différentes thérapies.

Dans le souci de valoriser les thermes romains de Hammam Biadha, l’Office national du thermalisme a entrepris des travaux d’aménagement aux alentours de la source naturelle grâce à un investissement de l’ordre de 200 mille dinars. La superficie devra s’étendre ultérieurement à 60 hectares. Une étude de faisabilité technique a été également réalisée visant à prospecter les perspectives de développement du site. Elle a été mise à la disposition des promoteurs intéressés par la création d’une station thermale.

En déplacement le week-end dernier dans la région en compagnie d’experts, le directeur général de l’Office national du thermalisme, Rzig Oueslati a annoncé un projet global mis à la disposition des investisseurs pour la valorisation de Hammam Biadha dont l’exploitation reste rudimentaire et qui est prisé par des curistes de Tunisie et des pays maghrébins.

Le directeur général a déclaré au correspondant de l’agence TAP à Siliana, que les investissements nécessaires à la réalisation des composantes de ce projet sont estimés à 40 millions de dinars. Le projet consiste en la création d’une station thermale, des résidences pour hébergement individuel et collectif, des espaces de loisirs et des sports, et des zones vertes.

L’étude du projet adopté par le conseil régional du gouvernorat de Siliana prévoit l’amélioration du site environnant devant bénéficier à 1500 habitants dans la région et l’accueil de 145 mille curistes par an.thermal

http://directinfo.webmanagercenter.com/

Consommation d’eau minérale : Pas de panique pendant l’été cette année

Les producteurs d’eau minérale en bouteille se sont engagés à assurer un stock régulateur de réserve de 85 millions d’unités en prévision d’une éventuelle perturbation dans l’approvisionnement du marché à l’approche du mois de Ramadan. C’est ce qu’on lit dans un communiqué de l’Office national du thermalisme et de l’hydrothérapie, rendu public vendredi 31 mars, précisant que les producteurs ont également convenu de baisser de 5% les prix de l’eau minérale en bouteille au niveau des unités de production au cours du mois de Ramadan.

Cette décision s’effectuera en coordination avec le ministère du Commerce et de l’Industrie dans le but de préserver le pouvoir d’achat du consommateur.

La consommation d’eau minérale en bouteille représente, au cours des mois de juin, juillet et août, près de 34% de la consommation annuelle. Cette année, le mois de Ramadan débutera vers le 27 mai.

http://www.webmanagercenter.com/

EN VIDÉO : L’EXPERTISE TUNISIENNE EN MATIÈRE D’HYDROTHÉRAPIE AVEC L’OFFICE NATIONAL DU THERMALISME

L’Office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie reflète « l’expertise tunisienne en matière d’Hydrothérapie »

Ainsi L’ONTH (L’Office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie) assure la promotion et la communication autour du secteur en Tunisie et à l’international.

Il a pour mission de mettre en œuvre la politique du gouvernement dans le secteur de l’hydrothérapie (le thermalisme, la thalassothérapie et les soins avec l’eau douce) et le secteur des eaux conditionnées (les eaux minérales naturelles et les eaux conditionnées destinées à la consommation humaine.)

Monsieur Rzig Oueslati ,le Directeur Général de l’ONTH, nous présente l’ONTH et nous explique l’importance de l’expertise tunisienne en matière d’Hydrothérapie…

 

 

http://tunisie.co/