A la découverte de l’eau naturelle d’Ain Ksiba

Capture

25 February 2017 11:02

Economie

Au Nord Ouest, sur la route le Ksour-Ain Ksiba, à une altitude de 9+00 mètres. C’est un forage de 62 m de profondeur creusé en 1992, laisse place à un trésor invisible, l’eau minérale du Ksour. Cultivée par les précipitations qui alimentent les nappes phréatiques, cette source minérale est quasiment inépuisable. La ville abrite notamment la plus grande usine d’embouteillage d’eau naturelle du pays. La capacité de production est de 25000 bouteilles/h. Une visite guidée organisée par l’office national du thermalisme nous permet de découvrir que l’eau Safia-Ain Ksiba est une eau peu minéralisée du type bicarbonaté calcique. Elle est reconnue pour sa composition équilibrée et faiblement minéralisée et son PH très proche de la neutralité. Elle est indiquée pour la cure de diurèse dans les cas de désintoxication, l’obésité, les maladies cardio-rénales, les affections urinaires, les surcharges pondérales et les troubles métaboliques. Ce marché des eaux minérales en bouteilles n’est pas dormant. Il a dû affronter des vagues au milieu des années 2000, le public attachant à l’eau une grande importance symbolique. «Ce marché est actuellement en croissance », relève le directeur de la marque.

Il faut dire que des efforts sont déployés, dans la région, pour promouvoir l’investissement privé dans les eaux thermales. Il s’agit, également, de tirer profit des encouragements décidés dans le cadre de la stratégie ordonnée par l’Etat afin de faire de la Tunisie un pôle d’exportation des services médicaux.

La région de Jendouba est dotée de dix sources naturelles d’eaux minérales dont huit chaudes. Ces sources ont été identifiées par les services de l’Office du thermalisme à Wechtata, Wrahnia, Kwaidia, Barkoukech, Bulla Regia et Hammam-Bourguiba. Les études et analyses physico-chimiques ont montré que la température des sources exploitées dans les hammams traditionnels varie entre 21 et 73 degrés. Leurs eaux contiennent du calcium (entre 24 et 130 mg par litre), magnésium, sodium et potassium. Ces eaux se caractérisent par leur action thérapeutique contre le stress et les maladies respiratoires, dermatologiques, rhumatismales, ORL et de la vieillesse.

La station thermale déjà existante à Hammam-Bourguiba constitue un modèle dans le tourisme de bien-être eu égard à la qualité des services qu’elle offre tant pour les clients tunisiens qu’étrangers et qui s’intègrent dans l’environnement naturel du lieu

 

K.B

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s